Bâtiments connectés, le futur de l’immobilier !

Dans une société où la mise en réseau est de mise, les objets connectés s’installent dans le bâtiment connecté et s’inscrit dans la logique du progrès et va révolutionner notre façon de vivre.

le portable gère les fonctions du bâtiment connecté

Contrôle de multiples tâches dans votre bâtiment connecté grâce à votre smartphone ou tablette.

Aujourd’hui, plus d’un Français sur deux dispose d’un smartphone (61 %) et un peu moins d’un Français sur deux a une tablette (46 %). Ces chiffres ne font que progresser avec les années et la généralisation de la digitalisation. Une grande partie de la population est donc déjà équipée numériquement, de quoi ouvrir les portes de nouveaux horizons : le bâtiment connecté.

Cette alternative représente une nouvelle façon de vivre dans son logement. Encore à l’essai, cette technologie devrait bientôt se démocratiser et s’inscrire comme une option dans votre futur logement, tout comme on peut choisir les options lors de l’achat d’une voiture. Il suffirait alors de souscrire l’accès à une application via notre smartphone ou tablette pour ainsi contrôler numériquement notre logement.

Le principe phare : le pilotage à distance

La fait de pouvoir tout (ou presque) contrôler à distance dans son logement donne l’impression de lui donner vie. Les bâtiments intelligents, en plus de pouvoir être contrôlés via un appareil connecté, vous alertes grâce à des notifications en cas d’anomalie détectée. Ce pilotage à distance est donc accompagné d’un service d’alerte très utile en cas d’oubli. Le contrôle à distance de l’équipement de son appartement comporte de multiples options différentes, selon vos besoins. Ainsi en faisant le choix d’un bâtiment connecté, voici une liste non exhaustive de ce que vous pourrez principalement contrôler avec un appareil connecté :

  • les volants roulants
  • les lumières
  • les ambiances d’éclairage
  • le chauffage
  • la climatisation
  • la vidéo-surveillance
  • la télévision

Cette centralisation du contrôle de votre logement n’a pas pour seul but d’avoir plus de confort. Il y a un réel objectif économique et écologique à cette innovation.

Soyer tous connectés grâce à votre smartphone

Le bâtiment du futur nécessite un smartphone ou une tablette pour y être relié.

 

Le bâtiment connecté, une vision écologique et sécuritaire

Certes, le pilotage à distance de son appartement connecté apporte un confort nouveau à ses utilisateurs. Cependant, ce n’est pas forcément le but premier de l’application. En effet, l’ensemble des fonctionnalités ont pour objectif commun de gérer au mieux la consommation d’énergie et d’avoir une sécurité renforcer dans son logement.

Un grand nombre de startups se positionne sur ce marché et certaines d’entre-elles doivent déjà proposer leur solution aux grands promoteurs immobiliers français. Elles permettent d’inclure des technologies calculant en temps réel notre consommation d’énergie afin que l’occupant soit informé le plus précisément possible de cette consommation. Ce service permet une gestion de notre énergie, mais grâce au pilotage à distance on peut réduire cette consommation. Par exemple, on peut décider d’allumer la climatisation seulement quelques minutes avant de rentrer chez soi au lieu de la laisser allumer toute la journée en été, il en est de même pour le chauffage. Avec le suivie en direct et le contrôle à distance, vous maîtrisez votre consommation pour faire des économies et être écoresponsable.

L’autre grand avantage de cette innovation est le renforcement du sentiment de sécurité dans son logement. Un cambrioleur aura bien du courage pour essayer de pénétrer dans un appartement relié directement à son occupant. La vidéo surveillance est un véritable point fort, lorsqu’on part en vacances on peut continuer à surveiller son logement sans déranger qui que ce soit. De plus, en cas de doute, il sera très facile de simuler une présence dans le logement.

 

La cybercriminalité dans les logements connectés

La sécurité sur internet est primordiale pour le bon fonctionnement du bâtiment connecté

La sécurité au cœur des interrogations

Cependant, il existe un autre problème de sécurité qui, lui, n’a aucun rapport avec les cambrioleurs : la cybercriminalité. Nous vivons dans un monde de plus en plus connectés ce qui apporte de nombreux avantages mais s’il y a bien un inconvénient à tout cela, c’est la sécurité de toutes les données présentes sur internet. Le principe du bâtiment intelligent est une bonne chose, mais que se passera-t-il si quelqu’un s’introduit dans le logiciel de votre application et contrôle votre logement à votre place? Voici une question à laquelle il va falloir essuyer tous les doutes avant de pouvoir généraliser une telle technologie.

Une cohabitation facilité dans la copropriété

Les syndicats des copropriétés doivent aussi se réjouir de cette innovation. Effectivement, le travail en sera beaucoup plus facilité, les locataires ou propriétaires pourront faire remonter en temps réel les problèmes détectés dans le bâtiment. Ainsi le syndicat pourra intervenir directement, sans délais, en cas de panne ou de problèmes quelconques d’un des équipements. Ils pourront eux aussi, avec l’envoi de notification, signaler une panne d’ascenseur par exemple, très facilement.

La communication n’en sera que meilleure et renforcera l’esprit de solidarité au sein d’une copropriété. Le gain de temps sera donc maximal et la cohabitation facilitée entre les occupants.

 

Cela ne fait aucun doute, les bâtiments connectés s’inscrivent dans l’évolution de l’immobilier. Combinés avec des bâtiments aux normes RT 2020, les logements de demain seront écoresponsable et d’une grande agréabilité pour y vivre. Cependant la cybercriminalité ne doit pas avoir la moindre place dans ce milieu où elle pourrait causer beaucoup de dégâts.

Donner votre avis sur l'article