Fin de la Loi Pinel : qu’en restera-t-il en 2018 ?

La loi Pinel, associée au PTZ, a permis de relancer l’accession à la propriété, son arrêt le 31 décembre 2017 approche et le secteur de l’immobilier doute.

La fin de la loi Pinel fait craindre sur le marché immobilier

Quel sera l’avenir de la loi Pinel d’ici la fin de l’année?

Marché immobilier : le doute sur la fin de la loi Pinel

Alors que les acteurs de l’immobilier sont en suspens vis-à-vis de la fin de la loi Pinel prévu pour le 31 décembre 2017, le ministre de la cohésion des territoires, Jacques Mézard, s’est exprimé autour de sujet :

« Si on arrête brutalement le dispositif Pinel, on va avoir une diminution des mises en chantier de logements, donc il faut trouver une solution équilibrée, sachant que le dispositif Pinel génère aussi des recettes fiscales »

Une phrase qui rassure un peu sur la fin de la loi Pinel et qui nous donne des indications sur son avenir : La loi Pinel devrait être reconduite mais devrait aussi percevoir des modifications.

Les promoteurs immobiliers ont dû se réjouir d’entendre le ministre déclarer :

« Il faut avoir une vision globale de la politique du logement : il faut qu’on puisse construire davantage et construire moins cher. (…) L’objectif, c’est de permettre de construire plus vite, plus facilement, simplifier toutes les formalités et prendre un certain nombre de mesures pour provoquer un choc de l’offre dans ce pays »

On voit donc mal comment le dispositif Pinel, qui favorise l’achat dans l’immobilier neuf, pourrait ne plus être mis en action alors que le gouvernement prévoit de construire plus. Cependant, nous ne disposons d’aucune garantie à ce jour. Il va falloir attendre le rendez-vous d’octobre-novembre fixé par Jacques Mézard pour en savoir davantage sur le projet de loi.

 

Maintenir la relance de l’immobilier en France

Nous vivons actuellement une période faste pour l’immobilier que cela soit l’immobilier ancien ou l’immobilier neuf. Les taux pour un crédit immobilier sont historiquement bas et cela a permis l’accession à la propriété pour de nombreuses personnes. Ajoutez à cela le Prêt à taux Zéro (PTZ) et vous obtenez un mélange efficace pour maintenir un fort dynamisme sur le marché :

  • L’immobilier ancien vient de battre le record de transactions dans les 12 derniers mois en dépassant la barre des 900 000 ventes et se porte donc à merveille.
  • L’immobilier neuf lui, bénéficient de la loi Pinel ce qui a largement favorisé les constructions dans le neuf ces dernières années. Le cas de la métropole de Toulouse en est l’exemple (cf : image « Nombre de ventes dans l’immobilier neuf dans l’aire urbaine de Toulouse »)
Forte évolution des ventes dans l'immobilier neuf à Toulouse

Forte évolution des ventes dans l’immobilier neuf, notamment dans Toulouse Métropole

Les acteurs du marché de l’immobilier demandent de la stabilité. Sachant que les taux bancaires sont très attractifs ces derniers temps, il ne faut pas oublier qu’ils vont progressivement remonter. Si l’on met fin à des dispositifs comme la loi Pinel ou le PTZ alors c’est tout le marché qui va être bousculé et l’immobilier va perdre tout son dynamisme engrangé ces derniers temps. On ne peut donc pas arrêter brutalement ces réformes qui devront être reconduites, reste à savoir dans quelles mesures elles seront modifiées…

Donner votre avis sur l'article