La ZAC de la cartoucherie à Toulouse

Le projet de la Cartoucherie avance et les premiers travaux démarrent. Les promoteurs Cogedim/Pitch, CA immobilier/Pragma et Eiffage commencent la commercialisation de leurs programmes.

La Cartoucherie c’est une des dernières ZAC dans Toulouse. Celle où se trouve le plus grand choix de transports en communs : tramway pour aller à Blagnac, Airbus, l’aéroport, au métro ligne A, au tramway ligne G, le TER ligne C pour aller à Colomiers …. et la plus proche de l’ouest Toulousain, le plus gros bassin d’emploi de toute la région.

La cartoucherie en chiffre c’est :

• 33 hectares
• 90 000m2 d’activités tertiaires avec environ 2 000 emplois
• L’école régionale de la santé réalisée par la région Midi-Pyrénées
• 15 000m2 d’équipements publics : mairie de quartier, crèches, écoles…
• Un quartier entièrement labellisé « eco-quartier » en favorisant les constructions économes en énergie, bioclimatiques, norme BBC ou à énergie passive. Le minimum de nuisance et de bruit dès la construction, pour le voisinage.
• Différentes hauteurs de bâtiments pour ne pas donner un esprit de hauteur ou d’enfermement
• Les anciennes Halles du GIAT seront transformées en centre culturel

Voici la zone de la cartoucherie en photo aérienne :

Photo la cartoucherie

La ZAC de la cartoucherie a retenue toute l’attention de la municipalité car c’est la dernière grande ZAC interne au périphérique toulousain et la demande vis-à-vis de l’ouverture et de la modernité des bâtiments est très importante.
On peut constater vis-à-vis de la modélisation de la futur ZAC que de nombreux espaces verts seront aménagés, bien plus que dans l’hyper-centre, pour aérer les bâtiments, éviter les vis-à-vis et donner une impression de ville nouvelle agréable à vivre.

C’est un très beau projet urbain avec une alternance bureau/habitation, différentes hauteurs de bâtiments, des commerces, crèches, école, un marché….

Dans ce quartier, des programmes sont déjà en cours de construction ou de finition sur l’avenue de Grande Bretagne.

Je commercialise et construit d’ailleurs un bâtiment de seulement 18 logements au 114 de l’avenue de Grande Bretagne et je tenais à vous faire partager la vue magnifique du dernier étage quand le ciel est dégagée comme aujourd’hui : on voit les Pyrénées enneigés tout en étant dans Toulouse !

Vue avenue de grande bretagne

Il faut par contre être au 8e étage, ce que peu de personnes acceptent à Toulouse où les programmes de 1 à 3 étages maximum sont légions.
Sur l’avenue de Grande Bretagne l’obligation d’alignement en hauteur notamment oblige de bâtir verticalement.

Vous savez ce que les toulousains disent lorsqu’on voit aussi bien les Pyrénées : demain il va pleuvoir…c’était le cas hier, alors que lundi était une très belle journée avec les Pyrénées dégagés….demain ? Nous verrons…..

Donner votre avis sur l'article