Icade : Acteur du Grand Paris

Icade, promoteur immobilier national, surfe actuellement sur une bonne vague. En effet, la filiale de la Caisse des Dépôts (CDC) vient d’acheter 137 millions d’euros d’immobilier de bureaux à Paris.

Le projet Kroma par ICADE à Cachan

Le projet « Kroma » à l’entrée de Paris, répond aux exigences modernes avec espace urbain et espace jardin – © Icade

Icade : premier promoteur français sur le tertiaire

Détenant une forte expertise dans le domaine de la santé avec la création d’une centaine d’établissements de santé pour une valeur d’environ trois milliards de patrimoine, Icade est aujourd’hui devenu un grand acteur du Grand Paris ainsi que des métropoles françaises. Cette montée du géant promoteur immobilier n’est pas due au hasard. En effet, cela fait quelques années maintenant que le groupe a décidé de revoir sa stratégie afin de se développer dans les grandes villes françaises, notamment à travers la création de bureaux. Cette stratégie de valorisation de la foncière tertiaire semble porter ses fruits car, aujourd’hui, Icade réalise un début d’année 2017 très prometteur.

Loin d’être anodin, le changement de logo et le nouveau slogan de la marque depuis début 2017 font partie intégrante du renouveau du promoteur. « L’immobilier de tous vos futurs » symbolise donc une nouvelle dynamique de la marque qui montre son ouverture à l’intégralité des acteurs qui constituent une ville.

Logo ICADE

Le nouveau logo et slogan d’ICADE qui symbolise les nouvelles valeurs de la marque – © Icade

 

Un début d’année très dynamique pour le promoteur immobilier

À l’annonce des premiers résultats de l’année 2017, Icade peut se montrer ambitieux. C’est une évolution du chiffre d’affaires de 3.9 % qu’enregistre la filiale au premier trimestre 2017 comparé au premier trimestre 2016. Ces résultats s’expliquent grâce à leur domination dans le secteur de la santé dont les prix dans l’immobilier ont grimpé l’an dernier. En un an, ils ont vu la valeur de leur portefeuille de clinique augmenté de 10 %. Grâce à ce secteur très porteur et dont Icade en est l’acteur principal en France, ils peuvent désormais s’appuyer sur d’autres secteurs pour s’agrandir tout en continuant des acquisitions dans la foncière santé.

Mais nul doute que l’information importante de ce début d’année est l’acquisition d’immobilier tertiaire représentant 20 000 m² dans le 20e arrondissement de Paris, avenue Gambetta. La promesse de vente s’est établie à 137 millions d’euros. Parmi ces 20 000 m², 16 000 seront consacrés à de l’immobilier de bureaux tandis que les 4 000 restant seront pour les commerces. Cette opération constitue donc une vraie réussite et s’inscrit bien dans la nouvelle stratégie d’Icade. Placée dans un quartier à fort potentiel, ce projet va permettre de renforcer la progression dans le foncier tertiaire et s’inscrire dans la logique d’un acteur majeur du Grand Paris.

Toute les parties prenantes auxquelles ICADE souhaite répondre

ICADE souhaite répondre à toutes les exigences de la ville de demain, pour l’ensemble de ses acteurs –  © Icade

L’excellent début d’année du groupe ne se résume pas à cette acquisition en VEFA dans le Grand Paris. En effet, Icade, fidèle à sa stratégie, est très actifs en ce début d’année dans le foncier tertiaire. C’est à Villejuif notamment qu’ils se sont montrés actifs avec la signature de trois promesses de ventes portant sur la cession des immeubles Rhône, Seine et Garonne qui représentent plus de 43 000 m² à eux trois. Le montant serait de 225 millions d’euros. Dans la même ville, à l’entrée du Grand Paris, on peut également noter le projet de 18 000 m² de bureaux signé en BEFA (bail en l’état futur d’achèvement) de 9 ans fermes avec le groupe Orange qui bénéficie d’une option d’achat. Fidèle à leur principe de « ville du futur« , Icade prévoit les certifications :

  • NF HQE Bâtiment Tertiaire Neuf 2015 niveau Excellent
  • BREEAM International 2013 niveau Excellent
  • Effinergie +

 

Icade, qui a récemment changé de stratégie, semble avoir trouvé le bon créneau et porte très haut leurs ambitions. Il est fort probable qu’on entende encore parler du groupe dans les futurs projets que le Grand Paris sera amené à conduire. Bien en place dans le secteur de la santé, rien ne semble pouvoir les perturber, c’est désormais dans les métropoles qu’Icade veut s’inscrire en tant que prescripteur pour l’intégralité des parties prenantes qui composent une ville.

Donner votre avis sur l'article