RT2020 : L’avenir passe par les énergies renouvelables

Le secteur de l’immobilier français continu sa progression en terme de réglementation énergétique avec des exigences revues à la hausse d’ici 2020. En effet, il est prévu à cette date que le bâtiment à énergie positive soit généralisé dans l’ensemble du pays. Pour ce faire, l’entrée en vigueur de la norme RT2020 est d’ores et déjà actée. Les bâtiments à énergie positive font parti de l’avenir de l’immobilier en France. Ce nouveau label montre la volonté de marier l’écologie avec l’immobilier neuf.

RT2020 energie renouvelable

La norme RT2020 va permettre l’essor de l’écologie dans le secteur de l’immobilier.

Evolution de la norme RT2012

Depuis 5 ans et l’entrée en vigueur de la norme RT2012, la France a intégré le principe de limiter la consommation d’énergie primaire au sein des nouveaux bâtiments. Afin de restreindre cette consommation, l’exigence s’exprime de la façon suivante : le bilan en énergie primaire non renouvelable doit être inférieur à l’écart autorisé à l’énergie positive. (L’écart varie en fonction du type de bâtiment, de la zone climatique et de la densité). La moyenne de la consommation d’énergie primaire d’un bâtiment neuf avec cette norme ne doit pas dépasser 50kWh/m2 par an en moyenne.

Aujourd’hui, après plusieurs années de mises en place, le label se devait d’évoluer pour poursuivre sur sa lancer. La norme RT2020 viendra donc remplacer celle actuellement en vigueur : RT2012.  Elle permettra de franchir une nouvelle étape en construisant des BEPOS (bâtiment à énergie positive). Ce sont donc des logements qui produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomme.

Vers une inflation des coûts de construction?

Toutefois, une mise en place d’une telle norme génère automatiquement un problème d’ordre financier. Cependant, la ministre du logement, Emmanuelle Cosse et son gouvernement veulent éviter les coûts supplémentaires sur un marché déjà porteur de réglementations inflationnistes. C’est ainsi qu’une réflexion s’opère entre les acteurs du marché afin d’évaluer les coûts de construction. Parmi ces acteurs on retrouve les constructeurs, les associations d’énergéticiens et les organismes de labellisations.

Les solutions pour obtenir un bâtiment labellisé RT2020

Qui dit énergie positive dit énergie renouvelable. Il faudra donc utiliser des techniques permettant la construction de BEPOS. Bien heureusement, l’évolution des techniques écologiques s’est accru ces dernières années. Nous disposons désormais de multiples techniques afin de réaliser ces projet. Parmi elle on retrouve :

  • Solution d’isolation avec manipulation d’une matériauthèque
  • Étanchéité à l’air
  • Alimentation par un réseau de chaleur renouvelable
  • Panneaux photovoltaïque
  • Chauffe-eau solaires
  • Bois énergie
  • Géothermie

Cette liste est non exhaustive mais montre l’ensemble des moyens mis à la disposition des promoteurs pour arriver au but final : Construire un bâtiment à énergie positive.

Donner votre avis sur l'article