Sylvia PINEL nouveau ministre du logement

L’annonce vient d’être faite par Manuel VALLS, Sylvia PINEL est le nouveau ministre du logement. Née le 28 septembre 1977, fille d’éleveurs Bovins dans le Tarn et Garonne, Sylvia PINEL est membre du Parti radical de gauche et députée du Tarn et Garonne (2e circ.) de 2007 à 2012. En mai 2012 elle accepte le poste de ministre délégué puis ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme sous le gouvernement AYRAULT.
Sylvia PINEL est originaire de « chez nous » car elle est née à L’union, puis à fait toutes ses études à l’université Toulouse 1 Capitole. Une très rapide ascension au côté du président du conseil général de Tarn et Garonne : Jean-Michel BAYLET patron de « La Dépêche du Midi ».


Elle a fortement milité pour la création de la ligne LGV Bordeaux-Toulouse.
Sylvia PINEL est plutôt spécialisée dans le droit, les problématiques de justice, prison, sécurité….peut-être de nouvelles études et changements à venir dans l’immobilier avec une loi Pinel ou même des lois Pinel.
Bien différente de la communication permanente sur les réseaux sociaux de Madame DUFLOT, Sylvia PINEL s’est abstenue lors du vote de la loi Hadopi et est relativement peut exposée sur la toile.
Au gouvernement Sylvia PINEL a souhaité diminuer voir même supprimer le statut d’Auto-entrepreneur, d’en diminuer les plafonds de chiffre d’affaires, le limiter dans la durée et rehausser les cotisations sociales. Elle a rencontré un vif écho des artisans, commerçants…
Aujourd’hui ministre du logement, un ministère lourd et important en France, je lui souhaite de trouver les solutions qui relancent l’activité en berne dans presque tous les indicateurs.
Espérons surtout que si des changements de loi comme les dernières dispositions prises par Cécile Duflot : loi ALUR et loi Duflot principalement, ne soient pas uniquement modifiées en loi Pinel.
Dans le logement neuf, et plus précisément dans l’investissement immobilier neuf à Toulouse, une nouvelle loi après la loi Scellier (modifiée 3 fois) la loi Duflot (2 ans) et peut-être une loi Pinel, les investisseurs risquent de ne plus s’y retrouver.
L’attentisme actuel peut être encore plus sévère si tout le monde se laisse à penser qu’une nouvelle loi Pinel de défiscalisation arrive…..

Donner votre avis sur l'article