course aux actes

Comme chaque année, la fin d’année est propice à la course aux actes. En effet, les études de notaires sont pleines, les futurs acquéreurs appellent pour prendre rendez-vous au dernier moment, mais pas seulement. Les vendeurs ou même les commerciaux poussent aussi en cette fin d’année mais pour quelle raison ?

Il faut différencier le neuf et l’ancien car l’approche est totalement différente.

Donner votre avis sur l'article