toulouse loi pinel

C’est la première fois de l’histoire, depuis que les dispositifs fiscaux existent pour favoriser la construction dans l’immobilier neuf, qu’une loi est annoncée et rétroactive, mais met autant de temps à être votée. Je parle bien entendu  de la loi Pinel ! Cette loi Pinel commence en effet à ressembler à une chimère…

Malheureusement, dans un contexte économique difficile et un marasme ambiant très important, une telle attente ne favorise pas du tout les prises de décision. Annoncée par le gouvernement fin août, la loi Pinel a rassuré certains investisseurs qui voyaient en la loi Duflot, que des inconvénients. Cette nouvelle loi Pinel n’est finalement qu’un léger aménagement de la loi en cours et on entend désormais parler, pour la loi de finance 2015, de la loi Duflot/Pinel.

Donner votre avis sur l'article

Après des mois, voire des années de crise sans précédent… Des mises en chantier en chute libre… Le nombre d’investisseurs dans l’immobilier de plus en plus bas et de plus en plus frileux voir méfiants… Il était temps que le gouvernement réagisse enfin ! La relance de l’immobilier est en marche !

Durant tout l’été, le gouvernement Valls 1 et Sylvia Pinel, nouvelle ministre du logement qui succède à Cécile Duflot, ont mis en œuvre une stratégie de fond pour pouvoir rassurer les acquéreurs, les investisseurs et tous les professionnels du secteur qui se sentaient de plus en plus délaissés voir opprimés par les nouvelles dispositions de la loi ALUR. Tous les médias ont annoncé un « détricotage » de la loi Duflot, nécessaire et obligatoire, dans la douceur, pour ne pas simplement et purement supprimer toute cette contrainte néfaste à une profession déjà mise à mal.

Donner votre avis sur l'article