Tisséo agrandit le métro !

La ligne A du métro toulousain, construite en 1993, a joué un rôle important dans la mobilité de l’agglomération. La création de la ligne B en 2007 a contribué à l’augmentation du nombre d’usagers du métro. On attend donc des travaux sur le métro Tisséo de Toulouse dans les prochaines années.

Depuis sa création, la fréquentation du métro n’a cessé d’augmenter. En 2013, elle avait augmenté de plus de 5% par rapport à 2004. Avec plus de 400 000 validations par jour pour les 2 lignes, la ligne A peut, chaque jour, être empruntée par 210 000 utilisateurs.

Permettant de se déplacer facilement et à moindre coût, le métro est cependant rapidement saturé, notamment aux heures de pointes (entre 18h et 18h15). Prendre le métro peut, par moment, devenir insupportable !

Aussi, depuis quelques années, l’idée d’agrandir le métro est évoquée. L’objectif est d’améliorer la qualité des transports notamment aux heures d’affluence.

Et c’est en mars 2015 que Tisséo a décidé l’agrandissement de certaines stations de la ligne A ce qui permettra ainsi d’améliorer la capacité du métro d’au moins 20% lors des heures de pointe d’ici 2019.

Métro Tisséo Toulouse

Comment vont se dérouler les travaux ?

4 stations de la ligne A (Basso Cambo, Patte d’Oie, Fontaine Lestang et Mermoz) trop petites pour accueillir les nouvelles rames, vont être rallongées. Elles mesureront 52 mètres contre 26 aujourd’hui.

La station Jean Jaurès sera également ré-aménagée afin de faciliter le bon fonctionnement du métro. Un tunnel de correspondance entre les lignes A et B sera mis en place.

Si la fin des travaux est prévue pour 2019, cela nécessitera la fermeture de la ligne A et ce pendant les étés 2017, 2018 et 2019.

Ce qui va changer en 2019

L’amélioration de la ligne A, dont le coût total est de 180 millions d’euros, va améliorer le confort des usagers.

En effet, les nouvelles rames vont doubler. Elles permettront d’accueillir 320 passagers contre 160 actuellement. Ainsi, la capacité d’accueil du métro va rendre l’utilisation de celui-ci plus agréable et confortable pour les toulousains.

De plus, lors des heures de pointe, la fréquence d’arrivée du métro sera d’une minute trente, contre trois minutes pour les heures creuses.

Voici des nouvelles qui vont rendre les habitués du métro plus zen !

Donner votre avis sur l'article