Toulouse EuroSudOuest : l’ambition d’une métropole européenne

Le projet Toulouse EuroSudOuest sera le premier projet déclaré PIM (Projet d’Intérêt Majeur) de France. Il va permettre de développer la métropole.

Projet d'urbanisation Toulouse EuroSudOuest

Projet d’urbanisme de Toulouse EuroSudOuest

Le Projet d’Intérêt Majeur Toulouse EuroSudOuest

C’est un projet ambitieux que vise la métropole de Toulouse avec ce vaste programme d’urbanisation. Le projet EuroSudOuest se divise en plusieurs objectifs : la modernisation de la gare Matabiau ; l’extension du centre-ville et la valorisation des quartiers environnants. Ainsi, pour y parvenir, la ville va notamment proposer des transports adaptés à la demande des usagers, dans un environnement regroupant commerces, bureaux, logements et la gare Matabiau qui va devenir un véritable lieu de vie. La réalisation de ces travaux risque de durer jusqu’en 2030 au vu des importants chantiers qu’attendent les acteurs du projet. Le symbole architectural de ce projet est sans doute la réalisation de l’Occitanie Tower juste à côté de la gare. Cette tour végétalisée de 150 mètres de haut est prévue pour 2021/2022.

Les chiffres du projet TESO

  • 135 hectares : c’est le périmètre sur lequel s’étend le projet
  • 300 000 m² de bureaux
  • 2 500 logements
  • 50 000 m² de commerces
  • 150 000 : c’est le nombre prévisionnel de voyageur en 2030 au quotidien

La création d’une gare multimodale

La gare multimodal de Matabiau sur 3 niveaux

La gare multimodal de Matabiau sur 3 niveaux (Métro – Train – Bus)

L’objectif est ici de créer un pôle d’échanges multimodal en adéquation avec les ambitions de la métropole. Nous y retrouverons tous les types de transports (train, métro, bus, car, voiture, vélo et espaces piétons) afin de gérer le flux de ce lieu de rencontre au cœur de Toulouse. Ainsi, c’est toute l’offre de transport qui va être revu. La fréquence des TER devrait donc être augmentée et une nouvelle ligne de métro va voir le jour, la ligne TAE : Toulouse Aerospace Express. Le tracé de cette nouvelle ligne prévoit de desservir plus de 230 000 habitants et plus de 66 000 emplois dans le privé. Elle va créer une connexion entre les quartiers Marengo, Bonnefoy et Raynal, faisant tous parti du périmètre du projet TESO (Toulouse EuroSudOuest).

Avec autant de voyageurs, la gare Matabiau de Toulouse se doit d’être un véritable lieu de vie et d’échanges, mais surtout, la gare représente une porte d’entrée dans la métropole toulousaine et doit donc être digne de ce nom. Aujourd’hui, la gare se fait plutôt vieille mais à l’instar des autres grandes gares de France, elle va être modernisée. Pour plus de confort, un agrandissement de la gare est également prévue.

L’extension du centre-ville

L’idée est de créer un quartier à vivre dans la continuité du centre-ville historique de Toulouse. Pour cela, deux réaménagements vont être nécessaires, celui de la rue Bayard et des allées Jean Jaurès où se trouveront, d’ici 2019, des ramblas de 600 mètres de long, créant ainsi des espaces de vie entre l’hyper-centre et la gare.

 

Schéma de l'extension du centre-ville de Toulouse

Schéma de l’extension du centre-ville de Toulouse

En plus du parvis « Canal » qui existe aujourd’hui et qui fait la liaison avec le centre-ville, trois autres parvis vont faire leur apparition afin d’ouvrir la gare sur les quartiers alentours. La station de métro de la gare (Ligne A) sera liée au parvis « Marengo » qui donnera également accès à la future ligne TAE (Toulouse-Aérospace-Express). Les quartiers du faubourg seront quant à eux relier par le parvis « Périole » à l’est et le parvis « Lyon » sur le nord du projet Toulouse EuroSudOuest. Ces parvis offriront de nouveaux espaces publics de qualité aux habitants et aux voyageurs.

Un projet qui repose sur la LGV à Toulouse ?

Ces derniers jours, le projet Toulouse EuroSudOuest a pris du plomb dans l’aile… En effet, l’annonce de l’annulation de la déclaration d’intérêt public de la LGV Toulouse-Bordeaux-Paris a fait beaucoup de bruit dans la ville rose. Et pour cause, les plus gros projets urbains de Toulouse reposent sur le principe de l’arrivée du TGV, censée apporter un dynamisme touristique et économique important. Le TGV était donc un fil conducteur du projet, aujourd’hui il a toujours son importance mais d’autres éléments sont venus se greffer au projet comme la troisième ligne de métro qui desservira trois stations du projet TESO.

 

Le projet Toulouse EuroSudOuest va sûrement marquer un tournant dans le dynamisme de la ville rose. De nombreuses entreprises risquent d’être attirées par le confort et la mobilité des nouveaux quartiers d’affaires ce qui va entraîner de la création d’emplois dans une ville qui se porte déjà plutôt bien. Le seul point noir du projet étant les complications avec l’arrivée de la LGV mais beaucoup d’élus locaux font le nécessaire pour parvenir à sa construction notamment le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc.

Donner votre avis sur l'article