JO 2024 : l’immobilier parisien pourra surfer sur la vague !

On le sait depuis quelques semaines désormais, l’attribution des JO 2024 a été décernée à Paris. L’immobilier parisien pourra profiter de cette aubaine pour impacter positivement le marché.

Vue de Paris et du logo JO 2024

L’organisations des JO 2024 à Paris est une aubaine pour le marché immobilier.

L’organisation des Jeux Olympiques 2024 dans la capitale française va automatiquement lui procurer une vitrine sur le monde entier. Cela sera l’occasion de mettre les qualités de la ville en lumière en valorisant le patrimoine existant et en démontrant le savoir-faire de la ville en terme d’urbanisation notamment. Ces facteurs devraient accroître le tourisme de Paris dans les années qui suivent les JO. Pour comparaison, les JO de Londres en 2012 leur ont apporté 5 millions de visiteurs pour un total de 800 millions d’euros de dépenses et plus on enregistre plus de 5 milliards de téléspectateurs dans le monde !

Les voyants sont au vert pour les investisseurs immobiliers

Qui dit Jeux Olympiques dit investissement. En effet, des investisseurs du monde entier vont scruter l’organisation des jeux à Paris en quête d’un investissement intéressant. Le Comité d’Organisation Français prévoit près de 7 milliards d’euros d’investissement pour l’horizon 2024. Parmi ces investisseurs, beaucoup risquent d’opter pour un placement immobilier.

À l’heure d’aujourd’hui, Paris est en pleine urbanisation de très grande ampleur. La ville, dans le cadre du projet Grand Paris Express, va développer son offre de transport avec le plus grand projet urbain d’Europe !

Il consiste à créer 200 kilomètres de lignes de métro desservant 68 gares. C’est donc un axe de développement de la mobilité très important pour la capitale qui souffre de ses nombreux embouteillages et de la pollution. Cette solution plus écologique permettrait de faciliter l’accès à l’emploi, la culture et les loisirs. Le Grand Paris devrait ainsi s’inscrire un peu plus dans les plus grandes métropoles du monde. Ce projet est totalement indispensable pour les Jeux Olympiques afin que les athlètes et spectateurs puissent circuler sans encombre dans la capitale. Cela va donc encourager les investisseurs, qui ont l’assurance de la bonne exécution de ce projet grâce aux jeux, à investir dans les quartiers qui seront desservis par le projet Grand Paris Express.

De l’immobilier convertible en Seine-Saint-Denis

L’après Jeux Olympiques est souvent décrié par le fait que des infrastructures sont totalement abandonnées après la fin de l’événement. Cette fois-ci, Paris a prévu le coup. Des logements convertibles sont prévus afin de transformer le village olympique en habitations. Au total, ce sont 5 000 logements qui devront être construits à la place des villages olympiques, de quoi inspirer les promoteurs immobiliers…

La Seine-Saint-Denis, grâce à la future desserte du Grand Paris Express, autorise la construction de 100 00 logements supplémentaires et 1,5 millions de m² de bureaux ! Cette urbanisation du département va permettre d’apporter emplois, transports et bureaux. Il n’en faudra sûrement pas plus pour impulser les investisseurs vers le 93.

 

Les retombés seront donc très fructueuses pour les professionnels de l’immobilier et pour le département de la Seine-Saint-Denis. Paris devrait pouvoir conforter sa première place de destination touristique mondiale et faire rentrer la métropole parisienne dans une autre dimension.

Votre avis m'intéresse !