Un architecte invente un bâtiment imprimé en 3D automatisé !

Hassef Rafiei vient de révolutionner l’immobilier avec le concept de distributeur automatique de logements imprimés en 3D pour gratte-ciel.

Logements imprimés en 3D dans le gratte-ciel

Un gratte-ciel du futur avec des logements imprimés en 3D – © Hassef Rafiei

Comment fonctionne ce bâtiment de logements imprimés en 3D ?

Pour créer ses capsules d’habitations, il suffira de passer commande à l’imprimante 3D présente en haut de la tour. Ainsi, l’immeuble se créer au fur et à mesure des commandes, il est donc en perpétuelle construction. Cette tour répondra aux besoins de la ville avec une construction très rapide adaptée aux besoins de chaque usager. La construction robotisée pourrait ainsi être la solution tant attendue pour contrer la surpopulation qui gagne les centres-villes.

Pour ce faire, les grattes-ciel disposeraient d’une imprimante 3D géante à leur sommet qui créera des logements imprimés sur commande et en parfaite autonomie. Ensuite, un système de grue viendrait placer la capsule-logement à l’endroit souhaiter par son nouveau propriétaire. Cette idée toute droite sortie d’un film de science-fiction paraît largement crédible, surtout lorsqu’on constate l’évolution remarquable des imprimantes 3D.

Imprimante 3D créant les logements imprimés

Exemple d’imprimante 3D placée au sommet du gratte-ciel – © Hassef Rafiei

L’idée de l’architecte Hassef Rafiei pour le moins surprenante a permis au talentueux créateur de décrocher la mention « honorable » à l’issue du concours Evolo récompensant les visions innovantes de la construction de gratte-ciel. Cette invention permet de créer des capsules personnalisables imprimées en 3D qui peuvent être ajoutées ou retirées en un rien de temps. Une telle mobilité des logements peut permettre de déménager très facilement par rapport aux logements classiques. Autre avantage, on peut très bien se créer un logement de trois capsules et en rajouter une pour faire une chambre le jour où l’on en a besoin, si la place sur la grille le permet évidemment. Elle fait souvent l’objet d’un rapprochement avec les célèbres jeux Tetris et Puissance 4 en raison de l’apparence et de son fonctionnement avec le système de grille.

Révolution de l’industrie immobilière

Cette innovation de l’immobilier urbain va permettre de révolutionner l’industrie immobilière comme le dit Hassef Rafiei :

Mon projet explore la possibilité de convertir l’industrie immobilière en un système automatisé de vente automatique

Cette innovation arrive à point nommé alors que la demande de logement des centres-villes explosent, notamment dans des pays comme le Japon. Les chances de voir des distributeurs automatiques de logements imprimés semblent donc se concrétiser. Ils répondraient aussi à une problématique récurrente dans l’immobilier : les abandons des projets qui « gaspillent » des habitations.

Autre point important, la personnalisation de son logement, c’est un critère qui est de plus en plus recherché de nos jours par les acquéreurs de nouveaux logements. Avec ces logements imprimés modulables et un intérieur conçu comme nous le souhaitons, les possibilités de personnalisation sont grandes !

Capsules imprimés à insérer dans la grille de la tour

Exemple de capsule créé par l’imprimante 3D et totalement modulable et personnalisable – © Hassef Rafiei

En s’inspirant de la culture japonaise, ce jeune créateur, vient de créer le bâtiment qui change et qui s’adapte au fil du temps, parallèlement à la demande de logement de la ville tout en supprimant les problèmes d’accessibilité de la ville lors de travaux de construction. La création sur place de son propre logement permet d’avoir un processus hautement efficace.

La flexibilité va permettre d’adapter les logements imprimés en fonction des besoins. Ainsi, des bureaux ou même des centres commerciaux pourront s’installer dans ces habitations.

 

Ce projet paraît difficile à croire, mais c’est pourtant une idée révolutionnaire et réalisable grâce au progrès technologique de notre époque. Totalement ancré dans la culture japonaise, cela risque de mettre un peu plus de temps avant d’arriver en Europe. Une chose est sûre, le secteur de l’immobilier n’a pas fini de nous surprendre…

Donner votre avis sur l'article