Les investisseurs français à l’origine de l’inflation des prix de l’immobilier au Portugal

Le marché immobilier portugais voit ses prix grimper en flèche en raison d’une affluence de plus en plus forte d’investisseurs étrangers, surtout français. Ils viennent profiter d’une fiscalité avantageuse.

Ville de Lisbonne

Aperçu de la ville de Lisbonne, au Portugal.

En novembre dernier, j’ai écrit un article qui expliquait pourquoi les Français sont autant attirés par le marché immobilier portugais. Une demi-année plus tard, la situation a évolué et les prix de l’immobilier ne font qu’augmenter. Les Français sont les premiers acheteurs étrangers au Portugal, cela s’explique en particulier grâce à la fiscalité qui est très bénéfique en plus d’un bon cadre de vie (cf. article “Pourquoi les Français raffolent du marché immobilier portugais?). Le problème étant que les Portugais sont les premiers touchés par cette situation.

Les chiffres de l’immobilier au Portugal

Les prix au Portugal ont connu une inflation de 7,5 % du prix moyen au mètre carré pour atteindre 932 €/m². Dans les deux plus grandes villes du pays, cette augmentation est beaucoup plus conséquente avec +18 % à Lisbonne et +17,5 % à Porto. Cependant, malgré cette hausse des prix la situation ne devrait pas changer et les étrangers vont continuer à acquérir des biens dans le pays car les prix restent tout de même assez bas. En effet, la moyenne du mètre carré est bien moindre qu’à Paris ou dans d’autres capitales Européenne! Les analystes locaux prévoient donc que cette hausse des prix va continuer car cela reste toujours avantageux d’acheter un bien tant les prix de l’immobilier sont attractifs.

Quelles sont les conséquences de cette hausse des prix ?

Cette fulgurante hausse des prix de l’immobilier est préjudiciable pour les ménages portugais les plus modestes. Durant les quatre dernières années, plus de deux mille familles ont dû quitter le centre de Lisbonne faute de pouvoir suivre l’inflation des loyers. Cette situation pousse le gouvernement a trouvé des solutions afin de protéger les locataires portugais en améliorant l’accessibilité au logement. La solution préconisée serait d’offrir une exonération totale d’impôts sur les revenus fonciers pour les propriétaires qui pratiqueraient des loyers accessibles (jusqu’à 80 % des prix des loyers du marché). A priori cela resterait donc trop élevé pour un bon nombre de ménages portugais et surtout, c’est une mesure qui est considérée comme en faveur des propriétaires plutôt qu’aux locataires.

La situation fait débat dans le pays et cette mesure est critiquée par des politiques et la presse locale. Une réquisition temporaire de logements vides laissés à l’abandon serait une idée envisagée par des politiciens portugais. Quoiqu’il en soit on se rend compte qu’à l’étranger ou en France, la difficulté de se loger dans les grandes villes est de plus en plus forte en raison de l’inflation des prix de l’immobilier.

Votre avis m'intéresse !