L’enjeu de la ville intelligente : Bill Gates et Google vont lancer leur expérimentations !

La ville intelligente couramment appelée « Smart City » représente les enjeux des métropoles de demain. De nombreuses villes se tournent vers cette tendance futuriste portant sur les nouvelles technologies qui n’est pas approuvée par la majorité des Français.

Vue de la future ville intelligente

Magnifique vue de la future ville intelligente : Google City par Sidewalk Labs.

Alors que des métropoles françaises comme Toulouse Métropole ont opté pour une démarche Smart City sur le long terme, aux États-Unis, c’est une ville exclusivement « intelligente » qui sera créée par Google afin d’avoir un centre d’expérimentation en situation réelle alors que Bill Gates aurait investi 80 millions de dollars pour créer une Smart City dans le désert. De quoi observer les avancées et d’en tirer les premières conclusions.

Google va concevoir un laboratoire d’expérimentation de ville intelligente

La construction du laboratoire d’expérimentation de Google se fera sur un terrain de 50 hectares, à Toronto. C’est un véritable laboratoire de ville intelligente qui va être construit pour la filiale Sidewalk Labs de Google qui vise à étudier l’application urbaine des nouvelles technologies. C’est dans une partie du quartier de Quayside que la ville intelligente sera construite. Les futurs habitants de Quayside by Google pourront bénéficier des dernières avancées technologiques de la firme américaine. Les voitures autonomes pourront ainsi être mises en place, le wifi sera gratuit et de très haut débit, de multiples données seront collectées afin d’optimiser la gestion de l’eau, de l’air, des déchets, etc. Google développe donc son label dont l’objectif final est d’améliorer le quotidien des habitants. La « Google City » est donc lancée et permettra de prouver les bienfaits des nouvelles technologies dans une ville entièrement créée à partir de ce concept.

Image du futur campus de Google.

Aperçu du futur campus de Google qui s’inscrit dans une démarche de ville intelligente.

 

Un projet de Smart City porté par Bill Gates

Pendant ce temps-là, Bill Gates aurait décidé lui aussi de créer une ville intelligente. En effet, 80 millions de dollars de terrains ont été achetés en Arizona dans le but de construire une Smart City. Cela représente une surface totale dépassant les 10 000 hectares ! Plus de 150 000 habitants y seraient attendus. Belmont Partners, promoteur immobilier responsable du projet, déclare qu’il y aura 80 000 résidences de construites. Il y aura aussi 1 500 hectares dédiés à l’industrie, 1 400 hectares d’espaces verts et 190 hectares pour les écoles publiques. Le terrain appartient à la ville de Tonopah qui compte aujourd’hui 1 400 habitants, la population y sera donc multipliée par 100 ! Ce gigantesque projet mettra quelques années à voir le jour mais devrait permettre de créer la première ville entièrement intelligente.

La Smart City doit faire ses preuves

L’Observatoire société et consommation (Obsoco) a publié une étude sur les « usages émergents de la ville » auprès de 4 000 personnes en France, Italien, Allemagne et au Royaume-Uni. Pour la plupart des sondés, le fait d’habiter en ville est vu négativement. La densité et la pollution de l’air sont des arguments avancés par 56 % des personnes qui souhaitent « déménager et aller vivre ailleurs ». Le constat est que de plus en plus de personnes (30 %) aimeraient trouver un compromis en s’éloignant de la ville pour vivre dans un village plus modeste en périphérie d’une métropole.

Le modèle de la Smart City n’est que le dernier modèle souhaité par les Français dans le sondage, loin derrière la « ville nature » ou encore la « ville autosuffisante ». Le partage des données est le frein principal à ce rejet car moins d’un Français sur trois accepterait de partager ses données.

Le concept de Smart City est donc une solution urbaine d’avenir qui est loin de faire l’unanimité. Les expérimentations de Google et la future ville connectée créée par Bill Gates permettront d’obtenir des réponses sur la légitimité de la présence de ce concept dans nos métropoles de demain.

Votre avis nous intéresse! N’hésitez pas à le partager dans les commentaires :)

(Re)Découvrez en vidéo le concept d’une Smart City :

Donner votre avis sur l'article