La construction d’une tour en bois de 350 mètres de haut à Tokyo pour 2041

Au Japon, on s’apprête à marquer l’histoire de l’architecture avec le projet de construction d’une tour en bois de 350 mètres de haut ! Cela représenterait une véritable prouesse architecturale rendue possible grâce à l’innovation des techniques de construction.

Future tour en bois au Japon

Vue de l’impressionnante tour en bois prévue pour 2041- © Sumitomo Forestry

Les détails de cette tour en bois de 350 mètres

Cette gigantesque tour en bois est l’idée d’un promoteur immobilier japonais, il s’agit de Sumitomo Forestry. Créée en 1961, l’entreprise est spécialiste de l’exploitation du bois depuis ses débuts, de quoi donner du crédit à cet ambitieux projet. La tour représenterait un symbole pour la société qui va fêter ses 350 ans d’existence en 2041, année à laquelle est prévue la livraison de cette tour en bois qui fera … 350 mètres de haut.

La tour en bois devrait voir le jour à Tokyo, dans le quartier populaire nommé Manurouchi, connu pour abriter le palais impérial. La construction comprendra des logements, des bureaux, des commerces ainsi qu’un hôtel.

Les chiffres de cette folle construction

Les chiffres communiqués autour de ce gratte-ciel en bois sont impressionnants et démontrent toute la difficulté de ce genre de construction :

  • 70 étages
  • 90 % de bois dans la construction
  • 10 % de métal (afin de résister aux séismes, typhons, fréquents au Japon)
  • 455 000 m²
  • 6 500 m² / étage
  • 185 000 m³ de bois nécessaires à la construction
  • 4,5 milliards de coûts de construction
La tour en bois vue de l'intérieur

Tour en bois vue de l’intérieur – © Sumitomo Forestry

Le coût pour ce bâtiment boisé est très élevé mais le promoteur immobilier japonais tient à rassurer sur ce point en évoquant des innovations technologiques futures qui permettront sûrement de réduire ces coûts d’ici la mise en chantier de cet immense projet.

La tendance des constructions : un tournant du secteur immobilier

Le bois est de plus en plus utilisé dans le monde pour les nouvelles constructions, c’est même devenu une nouvelle tendance plus responsable et écologique. Les acteurs du marché immobilier font progresser les techniques de construction grâce à des innovations et ce n’est que récemment que le marché immobilier a pris un tournant vers cette méthode de construction. D’ailleurs les plus grandes élévations en bois ne sont pas encore livrées et devrait l’être durant le cours de l’année ou en 2019. De nombreuses tours en bois verront le jour en France et devrait permettre de démontrer le potentiel de ce type de construction pour le futur. Des villes comme Paris, Toulouse ou encore Bordeaux, vont tous avoir leur bâtiment en bois.

Le record de hauteur va être battu en 2018 avec la tour Hoho et ses 84 mètres de hauteur à Vienne. C’est déjà une grande prouesse architecturale mais ce n’est rien comparé aux 350 mètres prévus pour la tour japonaise. Au jour où j’écris cet article, le record est encore de “seulement” 53 mètres de haut avec la résidence étudiante de Brock Commons, située à Vancouver (Canada). Preuve de l’avancée spectaculaire des constructions en bois dans le monde. Vous pouvez d’ailleurs consulter l’article qui détaille ces constructions en bois dans le monde avec notamment le classement des plus grandes tours.

Façade de la future tour en Bois

Façades de la future construction en bois – © Sumitomo Forestry

Au vu de l’évolution de ce type de construction sur le secteur de l’immobilier, il paraît certain que les 6% représentant la part de construction en bois sur l’ensemble du parc immobilier français, devrait augmenter pour atteindre l’objectif de 10 %. Surtout que la France détient un gros réservoir en possédant le troisième plus grand massif forestier d’Europe

Votre avis m'intéresse !