2019 : Fin de nombreux chantier pour de grands projets urbains toulousains

Quelques années après le lancement de nombreux projets, la ville de Toulouse va enfin pouvoir admirer le résultat en 2019. En effet, c’est une année qui voit plusieurs projets prendre fin. Voici un tour d’horizon des grands projets toulousains.

Le futur parvis de la gare Matabiau
© Agence BAU – Joan Busquets

Première livraison pour le projet Toulouse EuroSudOuest

Toulouse EuroSudOuest est un projet en plein cœur de Toulouse qui consiste à redorer une porte d’entrée de la ville : le quartier Matabiau. Ce projet d’intérêt majeur s’étend sur 135 hectares et les constructions et aménagements dureront jusqu’en 2030. Le symbole de ce projet sera la tour Occitanie, la future tour la plus haute de la ville rose avec 150 mètres de hauteur. En ce qui concerne le présent, les premières livraisons vont avoir lieu en 2019 dans le cadre de ce projet de restauration et de modernisation du quartier.

Les ramblas de Jean-Jaurès

Afin de créer une connexion entre le cœur de la ville et le quartier Matabiau, Toulouse s’est lancé dans la réalisation de ramblas. Les allées Jean-Jaurès sont en train d’être totalement métamorphosées depuis trois ans. L’objectif est d’étendre le centre-ville avec des ramblas permettant une circulation facilitée pour les piétons. La longueur des ramblas sera de 600 mètres et une esplanade centrale de 17 mètres de large est prévue.

Elles ne seront pas à 100 % piétonne comme on peut le voir à Barcelone, cependant, il y aura un très grand espace central végétalisé (300 arbres, 4 500 m² d’arbustes et 800 m² de plantes). Les voitures et bus auront une voie à eux de chaque côté et il y aura également une piste cyclable. Les ramblas ont pour but de devenir un chemin de promenade prisé par les habitants permettant de rejoindre Jean-Jaurès et Matabiau. La fin des travaux devrait avoir lieu vers l’automne 2019.

Les futures ramblas des allées Jean-Jaurès – © Agence BAU – Joan Busquets

Le parvis gare Matabiau et le canal du Midi recouvert

Cela fait des années que beaucoup de Toulousains attendaient un aménagement à la hauteur de la gare historique de Toulouse. On peut dire que le chantier conséquent qui est en train de s’opérer ne devrait pas décevoir. L’extension du parvis devant la gare devrait permettre d’obtenir un lieu plus aéré avec de nombreux arbres, s’étendant jusqu’au canal du Midi grâce à une couverture partielle de ce dernier. Ce gros chantier prévoit une plateforme en bois qui permettra aux piétons de traverser le canal. Cette plateforme réversible aura l’avantage de cacher les blocs en béton de l’écluse que l’on peut observer dans le canal.

Ces nouveaux aménagements nécessitent des travaux conséquents, mais qui à terme, permettront d’obtenir un lieu bien plus esthétique et adapté pour les habitants de la ville. Avec les ramblas, c’est un autre gros chantier qui se terminera en 2019 dans le cadre du projet TESO.

Le parvis de la gare avec la tour Occitanie
Parvis de la gare Matabiau et la tour Occitanie – © Agence BAU – Joan Busquets

Le quartier Toulouse Montaudran Aerospace

C’est un tout nouveau quartier qui sort de terre à Montaudran. Ce quartier incarne l’histoire de Toulouse mais également son avenir, notamment dans les domaines de l’aéronautique et l’aérospatial. Vous pouvez consulter l’article dans son intégralité pour découvrir toutes les infrastructures de Toulouse Aérospace. Ce quartier accueille en autre, les machines géantes. Les premiers habitants des nouvelles constructions arrivent en 2019.

Un immeuble d’exception avec une piscine sur le toit

En plein cœur de ce nouveau quartier, au niveau de la place centrale, une tour de 17 étages va voir le jour, elle s’appellera la tour Openview. Cet immeuble aura la particularité de posséder une piscine à ciel ouvert sur son toit ainsi qu’un espace de jeux et de détente. Ainsi, ses habitants pourront se baigner à environ 50 mètres du sol. Cette construction est une signature architecturale qui offrira à ses occupants une vue remarquable sur la ville rose.

La typologie de la tour est différente qu’à l’accoutumé car chaque étage représente un type de logement. On retrouvera donc des étages étudiants ainsi que des étages familiaux allant de deux à cinq pièces. Toulouse Aérospace est un futur lieu d’innovation et d’exemple de mixité sociale avec des logements accessibles, des commerces, des services et de nombreuses infrastructures sportives et culturelles. Les premiers résidents pourront découvrir le lieu au cours de l’année 2019

La Tour Openview dans le quartier Toulouse Montaudran Aérospace

Le projet Grand Saint-Sernin

Ce lieu est historiquement important puisqu’il s’agit de la plus grande église romane d’Europe. Ainsi, des aménagements sont en cours afin d’en faire un écrin à la hauteur de l’édifice qui est inscrit au patrimoine mondial de l’humanité.

La mise en valeur de la basilique

Afin de redorer l’image de la basilique, un grand aménagement de la place Saint-Sernin avec beaucoup de verdure est prévu. Premièrement, il n’y aura plus de place de stationnement devant le lycée et plus de circulation autour de la basilique à l’exception des personnes handicapées et des livraisons. La suppression du parking permet d’agrandir le parvis devant le lycée et d’y prévoir de nombreux arbres et espaces verts.

Au total, il devrait y avoir environ 5 000 m² d’espaces végétalisés au lieu des 2 000 m² actuellement. Une réflexion a été faite aussi au niveau des éclairages, du mobilier urbain et du revêtement de la place. Les dalles en béton installées sous les pavés vont être plus fines afin de permettre des fouilles archéologiques futures sous la place. Ces fouilles n’ont pas été lancées pour des raisons de calendrier et de budget.

C’est important de souligner que le projet “Grand Saint-Sernin” rentre dans le cadre des projets de réaménagement urbain opéré par Joan Busquets, urbaniste et architecte catalan. Il travaille pour la ville de Toulouse depuis 2010 et réalise une grande partie des projets urbains. Il a notamment repensé la place du Capitole, la place Saint-Pierre, la place de la Daurade, la place Belfort, la place du Salin et enfin, la place et le parking Victor Hugo. C’est aussi l’architecte qui a pensé les ramblas et le parvis de la gare Matabiau ainsi que la rue Bayard. Il participe donc grandement au réaménagement urbain de la ville rose.

Aperçu du projet Grand Saint-Sernin – © Agence BAU – Joan Busquets

La cartoucherie

L’écoquartier de la Cartoucherie est un nouveau quartier de Toulouse qui prévoit de nombreux projets de développement. On estime à terme que l’écoquartier accueillera 8 000 personnes dans 3 500 logements. Beaucoup d’infrastructures seront construites dans les années à venir avec notamment un groupe scolaire, un centre de la petite enfance, 78 000 m² de bureaux et 15 000 m² d’espaces publics. Un des projets va voir le jour en 2019, il s’agit du programme immobilier Hype Park.

Le projet Hype Park

Cet été, la première pierre de ce gigantesque programme a été posée. Voici la description de ce projet en chiffre :

  • Un projet de 7 bâtiments
  • Chaque bâtiment fera entre 9 et 11 étages
  • Environ 420 logements
  • 131 logements étudiants
  • 85 logements sociaux
  • 42 logements à prix maîtrisés
  • 1 800 m² prévus pour le commerce et le pôle médical
Programme immobilier Hype Park à la Cartoucherie – © Nexity

Des projets pour les transports

Toutes ces nombreuses nouvelles constructions toulousaines incarnent le futur de Toulouse, cependant, la mobilité au sein de la ville n’est pas pour autant négligée. Ainsi, beaucoup de projets autour des transports sont développés afin de répondre au problème des embouteillages qui sont parfois très conséquent au sein de la métropole. En effet, la métropole toulousaine voit sa population augmenter chaque année et beaucoup de personnes viennent travailler en ville tout en habitants en banlieue ce qui provoque énormément de ralentissement sur le périphérique et les transports en commun sont saturés.

Des nouvelles lignes de bus

Tisséo a lancé un nouveau service de bus en 2018, il se nomme Linéo. Actuellement, 7 lignes sont en service (L1, L2, L3, L6, L7, L8, L9) et l’année 2019 verra la mise en service de 3 autres lignes :

  • La L4 qui fonctionnera entre Cours Dillon et Basso Cambo
  • La ligne L5 qui desservira Portet-sur-Garonne – Oncopole – Toulouse Empalot
  • La ligne L3 est déjà en service depuis le 7 janvier et effectue le trajet Plaisance-du-Touch – Tournefeuille – Arènes

La L1 Gymnase de l’Hers – Sept Deniers va être prolongée vers Quint-Fonsegrive en passant par Balma.

Parkings rénovés et métro agrandi

En plus de la construction de nouveaux parking en centre-ville de Toulouse, des places supplémentaires vont être construites dans les parkings de Basso Cambo (550 places en plus) et de Borderouge (300 places).

Le grand chantier des transports toulousains est sans doute l’augmentation de la capacité du métro ligne A. La fin du chantier est prévu pour cette année et aura duré trois ans. Ce chantier XXL va permettre d’augmenter la capacité de la ligne de métro de 20 %. Un petit soulagement donc pour les 210 000 personnes en moyenne qui emprunte cette ligne tous les jours.

Cabine station du téléphérique urbain à Toulouse
Représentation d’une station du futur téléphérique urbain à Toulouse

Plusieurs enquêtes publiques décisives en 2019

L’année 2019 représente une année décisive pour l’évolution des transports à Toulouse. En effet, trois grands projets vont devoir convaincre de leur faisabilité :

  1. Le premier à “passer sur le grill” sera le téléphérique urbain sud (TUS). Alors que sa mise en service est toujours prévue pour 2020, l’enquête publique devrait confirmer sa construction. Le téléphérique effectuerait un trajet reliant l’Oncopole à l’université Paul Sabatier en passant par le CHU de Rangueil.
  2. C’est le projet sûrement le plus attendu, il s’agit de la troisième ligne de métro appelée “Toulouse Aérospace Express”. Il est évident qu’elle serait grandement utile, mais l’enquête permettra de se pencher sur la faisabilité financière du projet. Pour rappel, la troisième ligne est prévue pour 2025.
  3. L’enquête déterminera également s’il y a un réel intérêt public pour la mise en œuvre de la Connexion de la Ligne B (CLB). En effet, il y a des interrogations sur le prolongement de la ligne B vers la future troisième ligne de métro à Labège.

L’année 2019 à Toulouse va donc être très riche en nouvelles infrastructures. D’autres sont en cours de construction et risquent de voir le jour qu’en 2020 comme le nouveau siège social de Latécoère ou encore l’immeuble en bois de la Cartoucherie.

Votre avis m'intéresse !