Immobilier neuf à Toulouse

Le marché de l‘immobilier neuf à Toulouse ne progresse pas. Les chiffres sont clairs, il n’y a eu aucune amélioration dans la construction depuis l’année dernière. Les mois passent et se ressemblent dans le secteur en crise de la production de logements neufs. L’objectif de 500 000 logements construits par an par le gouvernement semble désormais très loin.

Les mises en chantier de logements neufs subissent une chute de près de 20 % sur un an, d’après les chiffres publiés par le ministère du Logement. Le nombre des permis de construire est encore en recul annuel de 15,4 % sur la période mars à mai 2014, toujours selon les chiffres du ministère : 82 736 logements neufs seulement ont été autorisés durant cette période.

Après des mois, voire des années de crise sans précédent… Des mises en chantier en chute libre… Le nombre d’investisseurs dans l’immobilier de plus en plus bas et de plus en plus frileux voir méfiants… Il était temps que le gouvernement réagisse enfin ! La relance de l’immobilier est en marche !

Durant tout l’été, le gouvernement Valls 1 et Sylvia Pinel, nouvelle ministre du logement qui succède à Cécile Duflot, ont mis en œuvre une stratégie de fond pour pouvoir rassurer les acquéreurs, les investisseurs et tous les professionnels du secteur qui se sentaient de plus en plus délaissés voir opprimés par les nouvelles dispositions de la loi ALUR. Tous les médias ont annoncé un « détricotage » de la loi Duflot, nécessaire et obligatoire, dans la douceur, pour ne pas simplement et purement supprimer toute cette contrainte néfaste à une profession déjà mise à mal.

La ministre du Logement Sylvia Pinel avait abordé en Conseil des ministres une série de mesures visant à relancer les mises en chantier de logements neufs, tombées à environ 312.000 à fin mai sur douze mois. Un niveau qui est devenu critique. Dans ces mesures sont prévus des changements permettant de simplifier les règles de la construction et favoriser l’accession au PTZ. Il s’agira pour Sylvia Pinel d’un « signal fort » au secteur, comportant un « changement de logique » avec la mise en place d’une politique de résultats.

Selon l’Insee, le secteur de la construction (bâtiment et travaux publics) est le principal frein à la croissance en France, et lui coûtera 0,4 point de PIB cette année….

Entre juin 2013 et mai 2014, 312.000 logements auront été bâtis en France. Ce qui est loin de l’objectif fixé par François Hollande de construire 500.000 logements par an. Pour relancer la construction, la ministre du logement, Sylvia Pinel a annoncé ce mercredi 25 juin des mesures destinées à relancer la construction dont l’achat à PTZ (prêt à taux zéro) réservé à l’achat d’un logement neuf. Lancé il y a près de 20 ans, le prêt à taux zéro (PTZ) a subi de nombreuses évolutions depuis ses débuts. Bien qu’attractif, il est en perte de vitesse, tout comme son dérivé favorisant la rénovation énergétique des logements, l’éco-PTZ.

Le salon du logement neuf s’est déroulé ce week-end, censé accueillir plus de 2 500 visiteurs, ce salon est une première de son genre dans la ville de Toulouse. Pourtant, durant ces trois jours de salon, il n’y avait pas foule.

Pour bien investir dans l’immobilier neuf, il faut suivre les critères de sélection à la lettre :

  • L’emplacement
  • Le prix (attention presque aussi important que l’emplacement : un bon emplacement avec un prix très élevé est un très mauvais placement….)
  • L’environnement
  • Les transports
  • Les commerces

Après Nantes, mais la plus constante depuis des années, Toulouse Métropole a encore cette année la médaille d’argent de la ville où il fait bon investir d’après le palmarès dressé par Explorimmo et ExplorimmoneufLa ville Rose est aussi classée deuxième ville où il fait bon s’installer selon le CSA.

Presque tous les trimestres, de nouveaux journaux, magazines, études sortent pour annoncer quel est le meilleur endroit où investir dans l’immobilier ou surtout, ne pas investir. Toulouse sort très souvent dans les premières positions pour son dynamisme économique, son flux migratoire très positif, etc.

Exemple de logement neuf à Toulouse Où investir dans l'immobilier

Logement neuf à Toulouse où investir dans l’immobilier est un choix judicieux.

Lorsque vous achetez un logement neuf, vous avez des appels de fonds qui vous sont envoyés par le promoteur. Ces appels sont détaillés dans l’étape 2 : le contrat de réservation.

En résumé, lorsque le chantier franchit une étape par exemple : celui des fondations, la société ou l’architecte qui suit le chantier délivre une attestation dite d’avancement des travaux. Le promoteur vous envoie alors par courrier, une copie de cette attestation + un appel de fonds qui correspond au pourcentage du prix que vous devez payer qui est contractualisé dans l’acte d’achat. Logiquement vous avez 15 jours pour régler cet appel de fonds mais en réalité, les promoteurs sont indulgents si vous l’envoyez un peu après. Si vous tardez trop par contre, sachez que vous pouvez devoir une pénalité allant jusqu’à 1% de l’appel de fonds demandé et ceci par mois de retard. L’appel de fonds est très souvent accompagné du RIB de la banque sur laquelle vous devez faire le virement. Ce RIB doit être l’identique à celui présent dans votre acte d’achat. Par sécurité, un rapide contrôle s’impose….

Une question que l’on me pose très régulièrement : est-ce le bon moment pour investir ? Cette question n’est pas posée vis-à-vis de l’avantage fiscal, du potentiel de l’immobilier ou d’une éventuelle plus-value car je n’ai pas de boule de cristal, mais vis-à-vis de la situation personnelle de la personne que je rencontre. Investir en loi Duflot à Toulouse sur un logement neuf, bien placé, à un bon prix, reste un bon placement, rentable si vous payez des impôts en adéquation avec le montant du bien que vous achetez. Que ce soit cette année, l’année dernière ou sur les autres dispositifs précédent cette nouvelle loi Duflot. Par contre, la question qui est bien plus importante je pense : est-ce le moment d’investir vis-à-vis de votre situation personnelle : de votre emploi, de vos crédits, de votre patrimoine, de votre situation familiale. Là nous sommes dans une vraie question qui mérite une réponse adaptée, de conseiller et non de « vendeur »….