Coworking : la tendance qui bouscule le marché de l’immobilier tertiaire

Dans le paysage de l’immobilier tertiaire en France, le coworking continue sa fulgurante évolution dont profite les jeunes entreprises françaises. Les chiffres du coworking sont très positifs et un grand centre de coworking a ouvert à la Défense.

Espace de coworking

un espace de coworking où l’on peut voir plusieurs entreprises travailler dans un même lieu.

Suite au phénomène du Brexit, la France espérait voir s’installer de nombreuses entreprises britanniques sur ses terres, notamment en Île-de-France. Au final, seuls deux grands cas sont à noter avec le déménagement de l’Autorité Bancaire Européenne (ABE) et de la Bank of America. Le phénomène du Brexit n’est donc pas celui qui a le plus impacté le marché immobilier tertiaire français en 2018. Au lieu de cela, ce sont les espaces de coworking, notamment très appréciés par les startups présentent sur le territoire français, qui ont connu un développement extraordinaire en 2018.

Pour preuve, rien que sur l’année 2018, on dénombre 35 centres de coworking supplémentaires représentant 130 000 mètres carrés !

Les grandes entreprises, PME et startups se rencontrent

Les espaces de travail partagés sont des lieux nouveaux qui permettent à de nombreuses jeunes entreprises de se déployer. Nombreuses d’entre elles disposent de petits locaux, voire même d’aucun lieu de travail à proprement parler, c’est pourquoi le coworking est vite devenu une tendance prise d’assaut par ces entreprises. Ce ne sont pas forcément des startups mais aussi ceux qui débutent leur activité, d’autres qui sont autoentrepreneurs, certains en professions libérales… Ces personnes optent ainsi pour le coworking pour na pas se sentir “seuls” ou isolés. D’autres, c’est pour des raisons financières et d’envie de prendre un bureau tout seul.

De plus, on se rend compte depuis 2018 que de grands groupes ont également été séduits par cette tendance. De grandes entreprises installent une partie de leur branche digitale dans certains de ces espaces afin d’améliorer leur efficience dans le travail. En effet, ces lieux sont propices à la créativité et permettent la rencontre et l’échange entre entreprises et notamment entre les grandes entreprises et les startups. Ainsi, ces espaces se transforment en un lieu favorisant l’innovation.

Un exemple récent en date est celui du groupe Carrefour qui a décidé de louer un espace de coworking à l’immense entreprise américaine WeWork. Le moins que l’on puisse dire c’est que Carrefour a vu en grand car ils ont loué un étage entier du 198 avenue de France. Au total, ils auront 2 500 m² de bureaux. Ce choix résulte de leur collaboration avec Google et la création du “lab Carrefour Google”. Les 370 collaborateurs en mission sur ce projet travailleront donc sur le même lieu, dans un écosystème d’entreprises et d’innovation très puissant.

Un espace de coworking géant à la Défense

Immeuble Spaces à la Défense

L’immense centre de coworking Spaces à la Défense – © Luc Boegly

Depuis début 2019, un immense immeuble entièrement consacré au coworking a ouvert à la Défense. Après seulement 3 mois d’ouverture, l’immeuble affiche déjà complet et même plus car des parties communes ont été privatisées faisant grimper le taux d’occupation à 110 %.

L’immeuble dénommé Spaces devient l’un des plus grands espaces de coworking de Paris avec ses 20 000 m². La volonté de créer un éco-système comprenant de petites entreprises et des plus grandes est réussie car la moitié de l’immeuble est occupé par deux très grandes entreprises qui sont Technip et la Société Générale alors que le reste de l’immeuble est occupée par des entreprises ne dépassant pas les 30 salariés.

Le bâtiment érigé par Vinci Immobilier compte 10 étages pour 1 600 postes de travail, 10 salles de réunion et notamment un rooftop avec une terrasse végétalisée qui donne une magnifique vue sur la célèbre Arche de la Défense.

Désormais, on compte 35 000 m² d’espaces de coworking dans le quartier de la Défense.

Les chiffres marquant du coworking :

Aujourd’hui, le marché du coworking arrive à maturation et des études ont été réalisées afin d’estimer l’évolution de cette tendance. Les chiffres qui suivent s’appuient notamment sur une étude menée par la société multinationale Régus :

  • 10 fois plus d’espaces de coworking depuis 5 ans
  • plus de 600 espaces de coworking partout en France
  • 1/3 environs de ces espaces se trouvent à Paris
  • Le coworking rapportera 123 milliards d’euros d’ici 2030
  • En 2030, le coworking représentera entre 10,9 et 11,5 % des emplois en France.
  • 60 millions d’euros de budget d’investissement voulu par le ministre du logement, Julien Denormandie

Le chiffre colossal de 123 milliards d’euros rapporté par le coworking est expliqué par l’étude :

  • le gain de temps estimé à 100 millions d’heures
  • les dépenses en gaz estimées à 7 millions de tonnes
  • le gain de productivité compléterait ce chiffre même si cela paraît difficile à évaluer

La flexibilité et les opportunités offertes par le coworking grâce aux multiples échanges entre entreprises font que cette tendance bouscule largement le marché de l’immobilier tertiaire. Au vu des chiffres en forte évolution, les années à venir devraient être radieuse pour le coworking.

Votre avis m'intéresse !