L’Occitanie Tower : Le futur gratte-ciel Toulousain !

C’est officiel, Toulouse tient sa première grande tour ! L‘Occitanie Tower a été choisi dans le cadre d’un projet urbain ambitieux de la part de la ville rose. C’est l’architecte américain Daniel Libeskind qui est le lauréat du concours pour construire la futur tour végétalisée de Matabiau. Il sera associé à deux Toulousains, Francis Cardete & Gérard Huet. Parmi les autres grands acteurs de ce projet, on retrouve SNCF immobilier, Europolia (maître d’ouvrage du réaménagement du quartier Matabiau) ainsi que le promoteur immobilier La Compagnie de Phalsbourg

Occitanie Tower - Studio Libeskind - La Compagnie de Phalsbourg

L’Occitanie Tower vue de haut / Photo : Studio Libeskind – Compagnie de Phalsbourg

Un projet ambitieux

Tout d’abord il n’y a qu’à voir les premières images de ce grand projet toulousain pour se rendre compte qu’il y a énormément d’ambitions dans la construction de cette tour. D’autant plus que les architectes sélectionnés ont des CV plutôt bien fourni. En effet, l’architecte américain connu pour avoir réalisé le musée juif de Berlin notamment, ou encore le musée de la guerre à Manchester, paraît armé pour mener à bien un tel projet. Par ailleurs n’oublions pas nos deux architectes Toulousains ! D’autant plus qu’ils ont tout de même participé à l’extension de l’aéroport de Blagnac et à qui on doit la rénovation du Stadium pour l’Euro 2016.

Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, a annoncé le lancement de nouveau projet le Mercredi 15 Mars 2017 au MIPIM (Marché internationale des professionnels de l’immobilier) de Cannes,  a déclaré :

« Avec ce projet, Toulouse, Métropole des réussites, aura une signature architecturale à la hauteur de ses ambitions européennes »

Des ambitions clairement affichées pour la futur tour végétalisée qui dominera la gare de Matabiau. Mais bien évidemment il faudra attendre quelques années pour voir l’Occitanie Tower, attendue pour 2021-2022.

Les chiffres à savoir sur l’Occitanie Tower

Il n’y a qu’à regarder les premières images de l’Occitanie Tower pour en prendre plein les yeux. Mais si en plus de ça on se penche sur les principaux chiffres évoqués, on ne peut qu’être impatient de l’arrivé du plus haut gratte-ciel de Toulouse.

Les chiffres à retenir :

  • 150 mètres de hauteur
  • 30 000 m2 de surface totale
  • 40 étages
  • 11 000 m2 de bureaux
  • 130 millions d’euros d’investissements
  • 2 000 m2 de commerces
  • 1 Hôtels Hilton
  • 1 Restaurant-bar panoramique

Sans oublier le fait que des logements seront construits sans en connaître encore le nombre. La SNCF aura aussi son espace réservé dans le socle de l’immeuble.

Occitanie Tower en nocturne - Studio Libeskind - La Compagnie de Phalsbourg

L’Occitanie Tower vue de nuit / Photo : Studio Libeskind – Compagnie de Phalsbourg

Un projet en adéquation avec les futures ramblas de Toulouse

Le projet de réaménagement de l’hyper-centre de Toulouse est en marche et ça se voit ! En avril dernier Jean-Luc Moudenc présentait le projet de « ramblas » pour les allées Jean-Jaurès. Ce projet permet d’agrandir le centre-ville en créant de nouveaux espaces de vie. Souhait évoqué par le maire de Toulouse.

Tout comme le projet de la tour végétalisée, c’est bien la végétation qui est à l’honneur avec la construction des ramblas de Jean-Jaurès. En effet, le but est qu’il y ait plus d’arbres et moins de routes pour les voitures. L’objectif étant de rendre les allées Jean-Jaurès à 50 % piétonnes contre 1/6 aujourd’hui. Les travaux de ces ramblas ont d’ores et déjà commencés et la livraison est prévue pour décembre 2019.

Ces ramblas de 600 mètres de long permettrons d’introduire l’Occitanie Tower et ainsi accroître l’hyper-centre de Toulouse en augmentant les espaces de vies. Une ligne moderne et piétonne allant de la gare a l’hyper-centre de Toulouse sera ainsi créée. Une aubaine car le quartier de la gare Matabiau n’est pour l’instant pas très esthétique et parfois pas très bien fréquenté.

Depuis des dizaines d’années la gare toulousaine était au second plan et n’avait donc pas forcément l’image accueillante de la ville rose. Un problème gênant pour les touristes arrivant en train. Ce renouveau semble être un très bon indicateur pour le futur TGV Paris/Toulouse dont on entend parler depuis de nombreuses années et qui n’a pas encore été réalisé.

Ces projets vont-ils satisfaire la population toulousaine?

Cette superbe Occitane Tower sera t’elle bien acceptée par les toulousains? La question se pose dans une ville où la construction a toujours été « horizontale » et les habitants y sont très attachés. Effectivement, on peut voir dans des ZAC comme la cartoucherie que des immeubles de 12 étages tout au plus déplaisent à la très grande majorité des toulousains. Enfin, une tour de 40 étages dans le centre ville, aussi esthétique soit-elle, sera peut être un projet quelque peu démesuré par rapport à l’esthétique générale de la ville. L’avenir nous le dira…

Donner votre avis sur l'article